AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Lun 22 Aoû - 23:29


“« Le risque, c'est la vie même. On ne peut risquer que sa vie. Et si on ne la risque pas, on ne vit pas. »
,,

« Aki, tu viens faire un karaoké avec nous ? »

Aki était allongée sur son lit, écoutant la voix d’un de ses amis au téléphone, elle n’avait pas trop envie de sortir, se sentant fatigué ces derniers temps, surement car elle avait loupé une visite à l’hôpital pour ses examens mensuelles. Aki regardait les nuages depuis sa fenêtre en souriant avant de répondre

« Vraiment désolé, je dois rendre un devoir demain je ne peux pas venir avec vous, mais une autre fois c’est certain, amusez vous bien ! »

Voilà surement un des pires mensonges que venait de dire Aki, elle n’en avait d’ailleurs pas l’habitude, elle était toujours très franche sauf au sujet de sa santé, là elle était plutôt du genre renfermé ! Elle observait toujours les nuages avant d’attraper son appareil photo et de prendre quelques prises de vues. Aki sourit en observant le mur à côté de la fenêtre, là se trouvait une photo de son frère, un cliché qu’elle avait pris quelque temps après sa transfusion, un cliché qu’elle avait pris lors de sa toute première véritable sortit, son frère avait l’air si heureux qu’elle n’avait pas résisté à l’envie de le photographier, elle sourit à ce souvenir et hocha la tête comme si elle parlait à son frère.

« Tu as raison oni-chan je ne dois pas me laissé aller ! »

Elle se dirigea rapidement vers la salle de bain se glissant sous l’eau froide laissant son corps se relaxer, elle avait tellement chaud que seul une douche froide pouvait lui faire du bien, elle resta les yeux fermés durant de longues minutes, elle finit par sortir et s’enrouler dans une serviette avant de s’habiller tranquillement, un jean un tee shirt voilà ce qu’il lui fallait pour aller prendre des photos dans le parc, elle enfila ses baskets et attrapa son sac, y fourrant son portable, ses clés et son appareil photo avant de sortir et de se diriger vers le parc en silence observant les gens en silence, il n’y avait rien de mieux pour une photographe que de regarder les gens passer, sourire, bouder, ou même des couples se tenir la main, ou bien des enfants courir leur parent leur courant derrière . Aki aimait ces bains de foule, s’immerger complètement dans la population, faire partir d’un tout et non être comme à son habitude un électron libre. La vie est souvent compliquée mais parfois elle nous offre des moments tout simplement magiques…

Aki arriva dans le parc, le temps était clair pourtant de beaux nuages blancs s’accumulés dans le ciel, aussi blanc que le coton, ils semblaient si doux. Aki sourit et porta son attention sur un groupe d’enfants qui jouaient et pris quelques clichés de sourires d’enfants, elle sourit à son tour, avant d’offrir les photos aux mamans assises sur les bancs en les surveillants, elles semblaient toutes très heureuses et de nouveaux sourires vinrent s’emprisonner dans l’appareil de la jolie Aki, elle continua à avancer dans le parc tête en l’air manquant de tomber à plusieurs reprises, car elle marchait tout en regardant le ciel elle était heureuse en ce moment, elle pensait à son amoureux et avait le cœur plus léger, elle était bien faisant ce qu’elle préférait sur cette terre prendre des photos de ce qui lui plaisait.

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Mar 23 Aoû - 0:26

Un jour de repos bien mérité après une longue et dure semaine de cours, le jeune avait fait de son mieux pour donner des cours. Il les avait préparé avec soin et la semaine prochaine quelques interros allaient tombées. Il n'en avait pas finit avec toute sa paperasse d'interros. Il avait plusieurs classes et donc se devait d'adapter le niveau pour chacune d'entre elle. Et non le métier de professeur n'était pas aussi si simple que certain pouvez le penser. Il avait passé tout son samedi matin dans ses copies, qu'il décida de faire un " break ".
Dehors il faisait merveilleusement beau, le soleil resplendissait sans taper trop fort. Le jeune professeur décida d'aller faire une petite balade au parc question de se dégourdir les jambes. À force de trop rester assis face à son ordinateur portable il faillit en avoir des fourmis au pieds.
Il se changea vite fait et se contenta d'enfiler un de ses jeans bleu, un débardeur blanc tenant à la main une petite veste assez légère. Il ne maquait plus que les basket et c'était bon. Habillé de la sorte cela le rajeunissé un peu plus. Il n'était pas si vieux, mais avait quand même 26 ans.

Sur le chemin il passa près d'une boulangerie s'achetant un cornet à la vanille. Arrivé au parc il fit le tour marchant calmement à regarder le paysage, les gens passer. Tout était calme. Le léger vent qui venait effleurer son visage était bon, frais, parfait pour raffraichir sa peau sous ce soleil moyennement brûlant.
Ils s'amusait à regarder les passants. À essayer de les déchiffrer sans savoir vraiment pourquoi cela l'amusait tellement. À ce moment il vit une jeune femme accompagnée de son appareil photo à la main. Elle était entrun de prendre quelques clichés. Avec une telle concentration, il crue même que c'était une profesionnelle. Une artiste en pleine action. Il voulut s'approcher afin de mieux l'apercevoir plongée en plein travail. Elle était de dos, il ne pouvait pas apercevoir son visage, de toute façon même retourner le gros appareil cachait son visage. ll se contenta de s'asseoir sur un banc et de la regardait au loin.

Tellement préoccupé par sa glace il en fit tombé sur son haut blanc, le tâchant. Il lança un : " Roooh zut ! ", à ce moment il entendit un petit déclic, qui resemblait fortement au bruit que les appareils photos faissaient lorsqu'on prenait un cliché. Il releva sa tête timidement, espérant que ce n'était pas lui qu'on venait de prendre en photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Mar 23 Aoû - 7:27

Voilà ce qu’aimait Aki se perdre au milieu de gens lui étant complètement inconnu prenant des clichés de tout et rien, un nuage en forme de cœur, deux enfants se tenant la main comme un petit couple, une banc ou serait assises une dame âgé nourrissant les oiseaux en silence, elle prenait des moment de joie en photo, elle aimait l’effet que les sourires pouvait provoquer sur une personne, elle sourit à son tour baissant l’appareil photo, pour le recharger et oui les appareils polaroid comme on les appelés avaient besoin d’être rechargé souvent, Aki tourna les yeux vers le banc derrière elle. Son visage s’illumina, elle venait de reconnaitre son ancien professeur et en ce moment son amoureux, il était assis là sur son banc en silence, regardant son tee shirt ou il devait avoir fait une tache de glace, Aki sourit c’était son oppa mais parfois il faisait si enfantin, elle avait faillit ne pas le reconnaitre habillé de la sorte il faisait si jeune, qu’on l’aurait facilement pris pour un étudiant de troisième année, Aki ne put s’empêcher de le prendre en photo, immortalisant cet instant de gêne pour le jeune homme, qui releva la tête , elle décala l’appareil photo de son visage pour le regarder elle lui sourit s’approchant en silence tout en tenant la photo du jeune homme dans la main, elle posa ses mains sur les genoux du jeune homme se baisant pour être à sa hauteur lui tendant la photo

« Bonjour jeune homme, vous étiez tellement beau que je n’ais put m’empêcher de vous prendre en photo… »

Aki sourit montrant la photo au jeune homme il était vraiment beau dessus il avait un petit air gêné à cause de la glace sur son tee shirt pourtant cette photo lui rendait vraiment honneur, car il paraissait jeune et fort, avec un sourire gêner qui le rendait vraiment très attirant, mais bon venant d’Aki ce n’était pas vraiment représentatif, forcément qu’elle le trouvait séduisant et attirant, mais elle n’était pas fermé elle savait tout aussi bien que son ami Ken était lui aussi très séduisant, Reio aussi par la même occasion, même si Aki était amoureuse elle n’en perdait pas pour autant l’usage de la vue. Aki sourit au jeune homme, il ne faisait ni nuit, et ils se trouvaient dans un parc entourés de monde elle ne savait pas comment elle devait agir envers lui, avait elle le droit de poser ses lèvres sur les siennes de prendre sa main dans la sienne , de caresser sa joue, elle ne savait pas elle se releva regardant le jeune homme toujours dans les yeux avant de s’assoir sur le banc à côté de lui

« Que fais tu par ici oppa ? »


_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Mar 23 Aoû - 15:28

Jae Bum releva sa tête et vit Aki qui avait dégageait son appareil photo. Un sourire s'afficha sur son visage, un sourire emplit de joie. Elle lui tendit la photo qu'elle venait de prendre. Oui c'est bien ce que ne redoutait le jeune homme, lui avec son tee-shirt tâché de glace à la vanille. Il fit une petite mou, mais puisque c'était sa bien aimée, il accepta et garda la photo.

« Que fais tu par ici oppa ? »

Avait-elle dit tout en s'asseyant à ses cotés. La jeune femme qui semblait si professionnelle était donc Aki. Il se rappela alors de ses dernière paroles plus tôt, à l'école sur la photographie. Qu'elle aimait prendre des clichés etc. Ce n'était pas qu'une simple passion, elle prenait soin de ses photos. Dumoin c'est ce que pensait le professeur.

" Aki ! J'étais venu pour prendre un peu l'air, question de me dégourdir les jambes. Me reposer avant de me replonger dans toute ma paperasse. Et toi ? Tu es venue ici pour prendre quelques clichés ? "

Avait-il dit en se tournant vers elle. C'était comme si sa fatigue avait disparue en un instant. La simple présence de la jeune étudiante suffit pour que le moral du professeur revienne. C'était fou comment une simple personne avait le don de vous redonnez le sourire en une fraction de seconde. On aurait dit de la magie. Il voulut la serrer dans ses bras, mais se rappela qu'ils s'étaient promis de ne pas se montrer en public pour attirer l'oeil si jamais quelqu'un du lycée était là.
Était ce vraiment un couple ? S'ils ne pouvaient même pas se montrer en public. Et se devaient de se toucher, se frôler que lorsqu'ils n'étaient que eux deux ? Une relation en cachette n'était pas si parfaite.
Allaient-ils continuer ainsi lontemps ? Dumoin jusqu'à ce qu'Aki soit diplômé en tout cas.
Assient sous un ceriser, quelques pétales tombèrent dont une se posa sur l'épaule de la jeune femme. Jae Bum se rapprocha près d'elle pour dégageait la pétale, par la même occasion près de son oreille il lui murmura :

" J'avais oublié que nous n'étions pas seul. Désolé les baisers seront pour plus tard alors jolie demoiselle. "

Avait-il dit en donnant vite un doux petit baiser dans le cou de la jeune étudiante, sans qu'on ne puisse croire que s'en était un puisque par la suite il retira la pétale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Mar 23 Aoû - 22:33

" Aki ! J'étais venu pour prendre un peu l'air, question de me dégourdir les jambes. Me reposer avant de me replonger dans toute ma paperasse. Et toi ? Tu es venue ici pour prendre quelques clichés ? "

Aki s’était installée à côté du jeune homme sur le banc en silence regardant devant elle. Elle sourit, contente de le retrouver ici, le destin les liés toujours l’un à l’autre semblerait il. Aki tourna les yeux vers son amoureux, elle avait du mal à le reconnaitre habillé de la sorte, il paraissait bien plus jeune, quasiment son âge, les gens qui devaient les croisés ne pourrait s’imaginer qu’ils puissent avoir environ 6 ans d’écart. Alors le jeune homme venait ici se détendre avant de se replonger dans ses copies, Aki curieuse s’était renseignée au près des élèves de littérature du jeune homme pour savoir comment il était perçu au niveau des élèves. Elle était d’ailleurs heureuse d’apprendre, que tout ses élèves l’adorés, même si le fait que toute la gente féminine le regarde comme si elles allaient le dévorer, ne plaisait pas trop à Aki. Elle ne pouvait rien dire et entendre des groupes entier de filles bavé sur son amoureux n’était pas ce que la jeune femme préférée, car après tout c’était son amoureux, pas l’objet de désir de toutes ces pimbêches. Aki sourit et répondit au jeune homme

« Oui je suis venue me détendre en prenant quelques sourit, j’adore cela me rend très joyeuse, et quand je suis près de toi je le suis d’autant plus ! »

Elle tendit quelques clichés au jeune homme pour illustrer ce qu’elle lui racontait. Puis elle resta sans bouger quand il s’approcha d’elle, lui murmurant à l’oreille

" J'avais oublié que nous n'étions pas seul. Désolé les baisers seront pour plus tard alors jolie demoiselle. "

Aki resta sans bouger sentant ses lèvres se poser en douceur et rapidement dans son cou, Aki sourit tout en ce mordillant la lèvre inférieur, Les yeux pétillants de malice, elle le regarda dans les yeux leur visage près l’un de l’autre, elle avait envie de l’embrasser, de se serrer contre lui, de lui mordiller le cou, elle avait envie de le sentir près d’elle , elle recula son visage trop de tentation avant de prendre une photo du jeune homme, tenant la photo dans sa main, la secouant pour la faire sécher plus vite, observant le cliché avec attention, elle sourit. Puis releva les yeux vers lui

« Celle là c’est pour ma collection personnelle ! »

Elle éclata de rire tout en se rapprochant de lui sur le banc sans le frôler pour autant.

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Jeu 25 Aoû - 13:31

« Celle là c’est pour ma collection personnelle ! »

Avait-elle dit en éclatant de rire. Il se demanda si ce n'était pas parceque sur la photo il faisait une drôle de tête pour qu'elle se mit à rire. Il voulut apercevoir la photo et essaya de l'attraper, mais elle la rangea vite dans son sac à main avant qu'il ne puisse s'en emparer.
Ils parlèrent ensemblent de leur dure semaine de cours et des rumeurs qui couraient dans tous les couloirs du lycée. À dire vrai les élèves aimaient raconter n'importe quoi juste pour le plaisir de faire souffrir ou de se rendre interressant. En même temps cela faisait partie du quotidient des lycéens. Aki expliqua qu'une fois il y eut une rumeur entre un professeur et une de ses élèves, qui selon les rumeurs avaient eut une liaison. Et sans vraiment savoir pourquoi la jeune fille et le professeur avaient quitter l'établissement par leur propre choix. Et que apparemment ils avaient quitter le lycée pour être enfin réunis sans contraintes !

Jae Bum avait écouté attentivement la rumeur, on aurait dit un drama. Et le début de l'histoire resembler à la leur. il ne put s''empêcher d'emmettre un sourire. Oui, on aurait vraiment dit un drama. Comme dans ses histoires d'amour impossibles qui vous rend si mélancolique, que vous en pleurez en sortant des mouchoirs.
Il leva la tête au ciel, fixa le ciel. tout un petit groupe de nuages blancs en forme de moutons serraient les uns contre les autres vagabondèrent dans ce beau fond bleu azur. Toujours les yeux levés au ciel, il se mit à parler.

" Rumeur ou pas c'est tout de même une belle histoire. Et toi que penses tu de cette soit disante rumeur ? Aurais tu pensais comme tout le monde : Ils sont idiots et immatures ? "

Il ne savait pas vraiment pourquoi il lui avait poser cette question. ça lui été venu à l'esprit tout d'un coup, suite à l'histoire.
Toujours les yeux levés au ciel il attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Sam 27 Aoû - 16:20

" Rumeur ou pas c'est tout de même une belle histoire. Et toi que penses tu de cette soit disante rumeur ? Aurais tu pensais comme tout le monde : Ils sont idiots et immatures ? "

Aki regarda le jeune homme du coin de l’œil effectivement cette rumeur était assez étrange car cela ressemblait beaucoup à son histoire avec le jeune professeur, mais les rumeurs fusaient à l’université, à chaque recoins une nouvelle histoire, une nouvelle rumeur et cela ne plaisait pas beaucoup à Aki elle n’est pas du genre à se mêler de la vie des gens, une histoire d’amour ne regarde personne appart les deux principaux acteurs de cette histoire et Aki n’aimait pas trop juger une histoire car on ne pas savoir ce qui se passe entre deux personnes quand ils sont seuls. Aki regarda de nouveau le jeune homme, elle avait envie de le sentir plus proche d’elle de sentir la chaleur de ses bras autour de sa taille, son odeur, ses lèvres sur les siennes, elle avait envie de lui dire qu’elle voulait l’embrasser à perdre pied, de le serrer dans ses bras si fort que cela couperait sa respiration. Elle finit par tourner les yeux à contre cœur, regardant en face d’elle un couple se tenant main dans la main, marchant tout en riant, ils s’emblaient amoureux et heureux affichant pleinement leur amour au reste du monde, elle eut un pincement au cœur sachant que son amoureux se trouvait assis à ses côtés et qu’elle ne pouvait pas le toucher elle finit par répondre à sa question

« Une histoire d’amour ne regarde que les personnes vivant cet idylle, les gens ne devraient pas se mêler de ça ! Le fait de faire devenir une histoire d’amour un bruit de couloir c’est ça qui est vraiment immature, car après tout qui sommes nous pour juger de l’amour, du bonheur de deux personnes ? Nous n’avons pas le droit de salir une histoire avec des rumeurs. Le trois quart des gens colportant ces histoires sont jaloux que d’autre puisse être heureux ! »

Aki n’était pas du genre à passer par quatre chemins pour dire ce qu’elle pense, elle est plutôt du genre franche, et elle venait de l’être encore une fois, elle n’était pas du genre à écouter des les rumeurs, car il y en avait un paquet qui défiler sur le nouveau professeur de littérature, Aki ne voulait pas vraiment savoir ce que les gens pensait de son amoureux, elle n’appréciait pas qu’on puisse juger une personne sans la connaitre, Aki est surement trop naïve, et trop enfantine mais elle aime se faire sa propre idée des gens en leur parlant directement de vive voix, en se forgeant sa propre image de cette personne.

« Et toi tu en penses quoi ? »

Elle tourna de nouveau les yeux les posant sur le jeune homme, ne savant pas trop ce qu’il allait lui dire elle était assez curieuse d’écouter sa réponse.

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Sam 27 Aoû - 21:11

« Une histoire d’amour ne regarde que les personnes vivant cet idylle, les gens ne devraient pas se mêler de ça ! Le fait de faire devenir une histoire d’amour un bruit de couloir c’est ça qui est vraiment immature, car après tout qui sommes nous pour juger de l’amour, du bonheur de deux personnes ? Nous n’avons pas le droit de salir une histoire avec des rumeurs. Le trois quart des gens colportant ces histoires sont jaloux que d’autre puisse être heureux ! »

Tel était la réponse d'Aki. Effectivement c'est bien ce que penser le jeune professeur, c'était une réponse digne d'elle, il n'en attendait pas moins de sa part. C'est vrai que la jalousie était un pêcher que les Hommes, tous les Hommes avaient. Et ne pouvaient s'empêcher de l'utiliser pour faire souffrir les autres.
C'est ensuite qu'elle lui demanda son opinion à son tour. Jae Bum réfléchit quelques secondes, puis sans répondre se leva, lui tendant gentillement sa main afin qu'elle se lève à son tour. Les deux marchèrent sur le sentier. Tout ayant les mains dans les poches de son pantalon et en regardant face à lui il lui répondit.

" Moi ... Je pense que les gens ont tors de critiquer deux personnes qui s'aiment, même si ce n'est pas bien vue dans leurs cas, je le reconnais. Tant que l'on a pas été dans leur situation, je pense que les gens n'ont pas à les juger de cette manière. On ne peut pas savoir sur qui l'on va tomber, pour qui notre coeur va battre, avec qui on fera notre vie. Il est facile de critiquer alors que l'on a pas vécut ce qu'ils ont vécu. Donc comme tu le dis aussi bien, les gens ne devraient pas se mêler de ça.

Ils continuèrent de marcher lentement l'un à coté de l'autre laissant un petit espace entre eux. Il n'y avait rien qui faisait qu'ils donnait l'air d'être un couple. L'atmosphère était plutôt lourde, pesante. Comme si l'un d'entre eux avait fait quelque chose de suspect et que l'autre avait des doutes. Jae Bum ne supportait pas ce genre de situation. De devoir se cacher, se retenir alors que l'amour était pourtant bien là. Personne ne parlait, c'était vide. Aucune émotion ne s'affichait sur le visage des deux. Ne pouvant supporter plus lontemps cette situation, il prit délicatement la main de la jeune étudiante qui avait l'air plutôt triste et avait les yeux baissés, un peu perdue dans ses pensées. Elle sursauta légèrement un peu étonnée de l'acte du professeur qui lui avait pourtant bien répéter et fait promettre qu'au moment où ils seront définitivement mis ensemble, ils ne devraient pas s'afficher en public surtout dans Tokyô. Il brisa cette petite règle qu'il avait imposé. Après tout il n'y avait aucune règle qui interdisait de se tenir la main entre un professeur et une élève ! Ce n'était pas comme si c'était un crime. Et puis personne de l'école n'était dans les parages, alors pourquoi continuer de se cacher ?
Elle releva son visage face à Jae Bum, le regardant avec un air étonné qui faisait comprendre même sans le dire qu'elle n'y comprenait plus trop.

" J'en ai marre de devoir toujours me cacher juste parceque tu es étudiante et moi professeur. Je ne supporte plus cette situation, je vais devenir fou si on continu comme ça ! On dirait qu'on fait quelque chose de mal en faisant ça. Je préfèrerai encore qu'on me renvoit parceque j'ai osé te donner un baiser que de supporter plus lontemps encore ce genre de situation qui ne fait que nous éloigner.

Avait-il finit par dire en se rapprochant d'Aki et en l'enlaçant de ses bras forts. Peu importe si les gens les regardaient bizarrement, s'ils parlaient d'eux, s'ils se posaient des questions à leur sujet. À un moment donné il fallait bien assumé son amour avant qu'il ne soit trop tard. Il se fichait pas mal de ce que les gens pensaient. Tout ce qui l'importait c'était elle.

" Pardon d'avoir douter de cet amour ... "

Avait-il dit d'une toute petite voix emplit de regrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Sam 27 Aoû - 23:23

Aki avait demandé au jeune professeur ce qu’il pensait lui au aussi à propos de ces rumeurs, courant au sein de leur établissement, les rumeurs étant vraiment un fléau insupportable et inévitable à l’université maintenant. Aki écouta attentivement le jeune professeur, qui semblait tenir un discours similaire, au sien, cela la fit sourire elle était vraiment heureuse de voir qu’ils avaient des visions similaires, elle avait l’habitude de se battre à chaque fois qu’elle disait ce qu’elle pensait, souvent trop franche et trop têtue elle était vraiment plus tempérée en présence du jeune homme. Elle se sentait calme pas du tout sur la défensive, sereine. Ils marchaient l’un à côté de l’autre, Aki avait croisé ses bras sur sa poitrine, marchant à la même cadence que le jeune homme en silence, le silence qui s’était installé entre eux était pesant, lourd, presque accusateur. Aki leva les yeux qu’elle avait posé sur ses pieds, elle regardait en face d’elle il n’y avait pas grand monde aujourd’hui dans le parc, certains semblaient très heureux souriant et riant aux éclats. Aki et le jeune homme étaient silencieux… Le fait de devoir se cacher en permanence était quelque chose de pesant, elle en avait marre de se taire, de ne pas pouvoir sentir son odeur de plus près, de sentir ses mains contre lui, d’embrasser ses lèvres, de se blottir tendrement dans ses bras. Aki en avait marre de se taire de le cacher à son meilleur ami, elle avait même l’impression de se tromper elle-même avec cette relation secrète, elle avait l’impression de se mentir, de s’auto-persuader qu’il est aussi amoureux d’elle, qu’elle est épris de lui peut être se voile t’elle la fasse, et qu’il ne l’aime pas autant qu’elle le souhaiterait… mais que raconte t’elle ? Ils ne pouvaient pas s’afficher, ils n’en avaient pas le droit, pour préserver leur intimité, éviter les bruits de couloir, garder le travail du jeune homme intact. Aki était entrain de réfléchir à cela quand elle sursauta en sentant quelque chose lui prendre la main, elle tourna les yeux vers le jeune homme observant la main qu’il avait pris doucement dans la sienne. Elle le regarda sans comprendre ce geste il avait demandé à la jeune femme d’éviter de se montrer en public et il lui prenait la main dans le parc, elle ne savait pas comment réagir, ce demandant pourquoi ce geste, elle l’observait perdue.

" J'en ai marre de devoir toujours me cacher juste parce que tu es étudiante et moi professeur. Je ne supporte plus cette situation, je vais devenir fou si on continu comme ça ! On dirait qu'on fait quelque chose de mal en faisant ça. Je préfèrerai encore qu'on me renvoit parce que j'ai osé te donner un baiser que de supporter plus longtemps encore ce genre de situation qui ne fait que nous éloigner… "

Il avait finit par la prendre dans ses bras tendrement, la serrant contre lui, Aki sourit doucement sentant son cœur s’accélérer, s’enivrant de son parfum sucré, elle embrassa doucement son cou se blottissant contre lui en douceur elle écouta ce qu’il disait en silence, elle ne voulait pas qu’il perde son emploi, il était vraiment fait pour être enseignant car il avait choisit ce métier par vocation, il était fait pour lui, ses élèves l’adoraient, et elle ne voulait pas être la cause d’un quelconque renvoie. Aki essaya de le repousser doucement mais il la serrait si fort dans ses bras qu’elle ne pouvait s’en détacher, elle enroula ses bras autour de sa taille se laissant aller contre lui avant de lui murmurer

« Je ne veux pas que tu perdes ton emploie à cause de moi, tu es un excellent professeur qui adore ce qu'il fait… Oppa … »

Elle entendit les mots qu’il avait prononcé si bas, les mots qui eurent l’effet d’un poignard dans le cœur d’Aki, les mots qui lui donnèrent un envie de pleurer, les mots qu’elle trouva si dur à entendre. Il avait douté, il avait douté d’eux, de leur amour, de leur sincérité, Aki avait mal au cœur et elle ne réussit qu’à se serrer plus contre lui elle lui murmura

« Désolé Oppa, désolé de ne pas parvenir à marcher à côté de toi sans vouloir me blottir dans tes bras, désolé d’avoir envie de t’embrasser comme si j’allais mourir le lendemain, désolé d’être imprudente au point de pouvoir te couter ta place d’enseignant, je suis vraiment la pire chose qui ait put t’arriver dans la vie … désolé … »

Elle était sincère, elle trouvait vraiment qu’elle était la pire chose qui aurait put arriver au jeune homme, elle l’entrainait dans un amour des plus compliqué, elle avait les larmes aux yeux se sentant réellement coupable…

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Dim 28 Aoû - 1:06

« Désolé Oppa, désolé de ne pas parvenir à marcher à côté de toi sans vouloir me blottir dans tes bras, désolé d’avoir envie de t’embrasser comme si j’allais mourir le lendemain, désolé d’être imprudente au point de pouvoir te couter ta place d’enseignant, je suis vraiment la pire chose qui ait put t’arriver dans la vie … désolé … »

Elle l'avait dit tout en laissant couler quelques chaudes larmes sur le haut de Jae Bum qu'il pouvait ressentir sur sa peau. Ce désolé qu'elle avait tant répéter et répéter était sincère, c'était un désolé qui venait du coeur. Un désolé avec de profonds sentiments. Elle été tellement émue, tellement touchée qu'elle en avait resentit elle aussi de la culpabilité.

Alors le vrai Amour existait. Ce n'était pas des mensonges quand les gens vous disiez que le grand Amour existait et que chacun était destiné à quelqu'un. Quand je vous parle de " grand Amour " je parle d'un sentiment tellement fort presque immaginable qui a le pouvoir d'envahir tout votre corps, que vous seriez capable de surmonter n'importe quel obstacle uniquement dans le but de protéger cet amour. Vous ne désirez rien d'autre qu''être auprès de la personne et de la chérir toute votre vie. C'était donc ça aimer à la folie, à s'en rendre presque fou.

C'est dans ses moments là que vous vous dîtes : " J'aimerai tellement que cet instant ne s'arrête jamais, que le temps reste figeait ", juste par plaisir de savoir à quel point vous comptez aux yeux de la personne et que celle ci peut être aussi tranquil de son côté.
Aki pleurait toujours à chaudes larmes, sa tête collé contre le torse du jeune homme, blotit contre lui, mouillant le haut de Jae Bum. Il resserra son étreinte sur elle sans trop ne l'étouffer non plus. Il caressa son dos et lui dit à voix basse :

" J'ai compris ... J'ai compris. Cesse de t'excuser. Je n'aime pas te voir dans cet état là. Je ferai en sorte que tes peines s'en aille et qu'on puisse se promener main dans la main comme tous les couples, comme le font n'importe quel couple fou amoureux. Alors cesse d'abimer ce jolie visage veux tu. "

Il releva ensuite le visage de sa bien aimée. Même couvert de larmes, son visage était aussi beau. Il essuya d'un baiser une larme qui venait de couler le long de son visage. Petit à petit elle cessa de pleurer. De ses mains il fit disparaitre toutes les autres comme par magie.
Puis il lui reprit la main. Les gens avaient finit par cesser de les regarder. Ils étaient si innocents qu'on aurait même pas pûe songer qu'ils seraient professeur et élève. Après tout, seul ceux qui doutait de leur amour aurait à coup sûre finit par se faire prendre. Il fallait croire en l'amour, c'est en croyant qu'on finira par être récompensé. Dumoins c'est ce que pensait notre jeune professeur de littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Lun 29 Aoû - 18:47

L’amour est toujours compliqué dit on, mais quand on est amoureuse de son ancien professeur cela ne va pas en simplicité, Aki était pourtant du genre à ne pas se compliquer la vie, elle choisissait souvent de ne pas écouter son cœur préférant suivre sa tête qui restait souvent très clair. Mais là tout été différent, elle ressentait pour lui ce qu’elle n’avait jamais ressentit pour quiconque on dit souvent que le premier amour fait mal qu’on a du mal à s’en remettre… Aki ne se voyait plus sans le jeune professeur, il hanté son esprit à longueur de temps, bien sur qu’elle avait peur, une peur bleu qu’il finisse par se rendre compte qu’elle n’était qu’une gamine, qu’il n’avait pas besoin d’elle et qu’il pourrait avoir mieux. Une peur bleu de l’abandon, une frousse incroyable la faisant tremblait le soir quand elle éteignait toutes les lumières avant de s’endormir, mais que pouvait elle faire plus elle avançait dans cette histoire plus elle amoureuse du jeune homme, plus elle voulait le sentir contre elle, et même si l’interdit de leur relation l’effrayait, elle ne pouvait s’arrêter de l’aimer.

L’amour nous guide tel un phare en pleine nuit, elle avait lu un truc du genre dans une de ses livres de littérature anglaise, mais l’amour est un sentiment tellement puissant qu’il a tué un paquet de personnage de livre, Roméo et Juliette en était la preuve. Est ce que son histoire avec le jeune professeur était elle comparable à cet ouvrage, finiraient ils par se bruler les ailes, mais à la fin du livre finiraient ils ensemble ? Aki ne voyait pas à long terme elle ne voyait que le présent, elle et son amoureux au milieu du parc. Aki détestait paraitre faible et là elle pleurait comme une enfant dans les bras de son père, elle se sentait pathétique, elle n’avait jamais pleuré avant sa transplantation cardiaque et pourtant elle voyait sa vie se terminer, et maintenant elle pleurait comme une gamine, comme quoi l’amour vous fait bien perdre la tête. Elle venait de faire par de ses sentiments aux jeunes hommes, elle sentit qu’il resserrait son étreinte autour d’elle, et cela lui faisait du bien elle se sentait apaisée contre lui, un sentiment de calme et de paix intérieur, il lui murmura ensuite doucement

" J'ai compris ... J'ai compris. Cesse de t'excuser. Je n'aime pas te voir dans cet état là. Je ferai en sorte que tes peines s'en aille et qu'on puisse se promener main dans la main comme tous les couples, comme le font n'importe quel couple fou amoureux. Alors cesse d'abimer ce jolie visage veux tu. "

Il releva le visage de la jeune fille doucement avant d’effacer ses larmes avec ses lèvres, sentant la douceur de ses lèvres sur sa joue cela fit beaucoup de bien à Aki, elle commença à se calmer, observant le jeune homme dans les yeux elle était contente qu’il soit là, elle serra doucement sa main dans la sienne, tournant le regard autour d’elle, elle en avait oublié le lieu, elle tenait la main du jeune homme dans la sienne avant d’aller embrasser sa joue doucement

« Quand je suis avec toi plus rien de compte … »

Elle avait murmuré cela tout doucement pour que seul lui puisse l’entendre, elle ne lui avait encore jamais dit qu’elle l’aimait, elle ne l’avait jamais dit à personne remarque en dehors de son grand frère, mais pour elle cette phrase prononcé tout bas signifiait qu’elle l’aimait, qu’elle l’aimait de tout son cœur. Comme une fille amoureuse aime pour la première fois un garçon, un amour si fort qu’il pourrait tout détruire sur son sillage.

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Mer 31 Aoû - 1:18

« Quand je suis avec toi plus rien ne compte … »


Lui avait-elle murmurait tout bas à son oreille avant de l’embrasser sur sa joue pour que lui seul uniquement puisse l’entendre. Cet instant là fut comme s’il avait duré une éternité pour Jae Bum. Il sourit touché par ses paroles, et posant son front sur le sien il lui dit aussi à voix basse que c’était pareil pour lui aussi. Puis tout en reprenant la route il lui parla. Ils s’arrêtèrent et s’assirent dans l’herbe tout en continuant de parler.

« Tu te rappelles quand tu m’as demandé ce qu’il en était de mes histoires amoureuse et que je n’ai pas voulu te répondre. C’était parce que j’avais peur de te décevoir. Peur que tu ne penses comme les autres et que tu aurais fini par t’en aller toi aussi. »

Cela ressemblait beaucoup à une déclaration, ce que venait de dire là Jae Bum. Même si les mots « je t’aime » n’y figuraient pas, cela était compréhensible. Fallait-il les lui dire ? Aurait-il mieux valut les dire. Jae Bum n’était pas quelqu’un qui disait « je t’aime » facilement. Pour lui aimer n’était pas un jeu, c’était avant tout de la sincérité et des sentiments. Et aimer c’était prendre son temps. Il ne comprenait pas pourquoi certaines personnes prenaient tant plaisir à s’amuser et profiter. Défigurant tout le sens du mot, d’un simple petit mot et qui, avait pourtant tant de sens.
C’est pour cela qu’il avait du mal à s’attacher aux gens. Trop de personnes prenaient ça à la légère. La dernière personne pour qui il avait eu de réels sentiments avant aujourd’hui s’était moquée de lui. Il était certaine d’une chose ; qu’elle l’avait aimé tout de même pendant un certain temps, mais pas assez pour avoir fait de lui celui qui partagera sa vie. Et depuis ce jour il avait peur d’être déçu.
Jae Bum sentit tout d’un coup quelque chose sur son épaule, Aki venait de poser sa tête sur l’épaule du professeur. Elle l’avait écouté sans rien dire, le regard perdu au loin. Jae Bum s’amusa à ramasser de petites fleurs de couleurs et à les assemblées pour former au final une couronne de fleurs qu’il déposa sur la tête de la jeune femme.

« Tu t’es endormie ? »

Avait-il dit la sentant un peu perdue dans ses pensées. Elle avait l'air fatigué, elle se sentait un peu pâle.

« Est ce que ça va ? Aki ? »

Toujours aucune réponse. Il passa sa main sur le front d'Aki, elle avait un peu de fièvre, alors que pourtant il ne faisait pas si chaud. Les nuages venaient de couvrir le soleil, on ne le voyait presque plus.
une goutte de pluie venait de tomber et s'était poser sur le nez du jeune professeurde littérature. Puis un autre et encore une autre, jusqu'à ce que tout une averse apparut. Jae Bum qui avait sa veste à la main abrita Aki, la souleva et ils couruent en direction d'un abris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Jeu 1 Sep - 18:57

La vie est courte et imprévisible, une minute tout va bien et la minute d’après tout bascule et ce que tu pensais être juste et logique devient flou et scandaleux, peut on aimer aussi fort sans ce bruler les ailes, peut on aimer tellement fort que plus rien ne compte même les règles transmises par nos parents. Aki regardait devant elle dans ses pensées, elle pensait à son grand frère, qui lui répété à de nombreuses reprises de ne jamais tomber amoureuse d’un garçon pouvant la faire souffrir, que l’amour ne devait pas tout compliquer, que si cet amour était vraiment sincère, elle pourrait le crier sur tout les toits, mais là elle ne pouvait rien faire, elle ne pouvait pas crier elle était comme muselée par un secret bien plus gros qu’elle. Que faire … Elle ne savait plus tout ce mélanger, écouter sa tête ou son cœur qui battait tellement fort, son cœur qui était inévitablement éprit d’un amour incommensurable pour le jeune professeur. Ils avaient marché mais Aki ne s’en était pas trop préoccupée, elle était assise contre le jeune homme elle avait chaud et froid en même temps , elle tourna la tête pour le regarder quand il prit la parole

« Tu te rappelles quand tu m’as demandé ce qu’il en était de mes histoires amoureuse et que je n’ai pas voulu te répondre. C’était parce que j’avais peur de te décevoir. Peur que tu ne penses comme les autres et que tu aurais fini par t’en aller toi aussi. »

Aki le regarda en silence puis tourna la tête regardant devant elle , elle se souvenait du moment où elle lui avait demandé cela, c’est vrai qu’il avait été vague, mais Aki ne s’en était pas trop préoccupé, après tout chacun garde pour lui une part de mystère comment pourrait elle lui en vouloir alors qu’elle ne lui a jamais parler de sa transplantation cardiaque, elle savait ce que s’était d’avoir son jardin secret et elle savait aussi que parfois quand on en parle tout devient différent, les gens s’éloignent ou agissent de manière étrange, elle tourna ne nouveau le regard vers lui mais elle n’arrivait pas à réfléchir correctement, est ce qu’il venait de lui dire qu’il l’aimait indirectement ou simplement voulant lui dire la vérité elle ne savait pas trop elle finit par murmurer

« Chacun ces secrets, parfois il vaut mieux ne pas tout dévoiler cela complique tout ! »

Aki reporta son attention devant elle avant de poser sa tête sur l’épaule du jeune homme, elle avait chaud très chaud et pourtant son corps semblait avoir froid, son cœur battait trop vite comme à chaque fois qu’elle prenait son médicament trop tard, sa respiration était plus hasardeuse, et forcée, Elle n’était vraiment pas bien pour le coup.

« Tu t’es endormie ? Est ce que ça va ? Aki ? »

Aki n’avait pas vraiment la force de répondre aux inquiétudes de son amoureux qui passa la main sur son front pour prendre sa température, voilà que la pluie vient s’en mêler, ils se retrouvèrent dans une espèce de cabane en bois au beau milieu du parc entouré d’arbre, une pluie violente de déversant , ils étaient coincés là pour un moment si cette pluie de se calmait pas , Aki s’assit par terre farfouillant dans son sac attrapant sa boite de médoc pour sa bouteille d’eau avalant les médicaments qui la maintenait en bonne santé quotidiennement, Elle tourna les yeux vers le jeune homme qui était encore debout dans l’encadrement de la porte regardant la pluie

« Finalement on finit par être tout seul à l’abris des regards indiscrets ! »

Elle lui sourit doucement, son corps encore fiévreux, elle n’avait pas la force de se lever sachant qu’elle allait vaciller et surement inquiéter le jeune homme pour rien. Elle préféra rester assise par terre à le regarder espérant qu’il aurait compris qu’elle avait envie qu’il l’embrasse, et la sert dans ses bras comme n’importe qu’elle couple coincé ensemble au milieu d’un parc seuls, avec juste leur deux corps pour se réchauffer.

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 186
─ avatar : Kim Jae Joong
─ activité : Professeur de littérature

MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   Jeu 1 Sep - 20:54

La pluie se faisait forte et bruyante, le soleil avait dès lors complètement disparu. De gros nuages tout gris prenaient places. Les gens avaient fini par se mettre à l’abris, d’autres partaient en courant essayant d’atteindre un bar, une cafétéria. Personne ne se serait attendu à ce qu’une forte averse vienne gâcher le bonheur de certain. La météo était inévitablement imprévisible. On ne sût comment mais les deux jeunes gens avaient fini par atterrir dans une cabane installé dans le parc. Peu importe l’endroit, l’essentiel était de se couvrir. Jae Bum regardait silencieusement la pluie tombée à flot. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas plu comme ça. Il rejoignit ensuite Aki qui était encore restée assise par terre, sur le sol dur et froid. À cet instant elle semblait si fragile et fatiguée. Jae Bum posa de nouveau sa main sur le front de la jeune femme et vit que sa température avait encore augmentait. Elle était sans doute tombée malade. Il ne pouvait pas non plus la réchauffait avec sa veste puisqu’elle avait servie d’abris et était à présent toute trempée. Et l’idée de quitter la cabane pour essayer de rejoindre une cafétéria était mauvaise, la température d’Aki pouvait redoubler de plus ! Il était donc préférable de rester ici jusqu’à ce que la pluie cesse.



« Finalement on finit par être tout seul à l’abris des regards indiscrets ! »

Lui avait-elle dit en lui adresant un doux sourire. Jae Bum se rapprocha de cette dernière, assis par terre derière elle et la prit dans ses bras, l’enlaçant, essayant de la réchauffer malgrès sa fièvre, faisant passer de haut en bas ses mains sur les bras d’Aki. ll pouvait ressentir qu’elle avait froid. Sa peau était glaçée, ses lèvres avaient virées sur un tont bleu glaçé. Elle grelotait même parfois. Elle se blotissait tout contre le jeune professeur. Et c’est tout à coup qu’un éclair apparut, faisant bruit. Et voilà qu’un orage allait à son tour s’installait dans la ville de Tokyô.
Comment faire pour qu’Aki se sente mieux et ait moins froid ? Se demanda t-il. Il n’avait rien sur lui, rien qui ne puisse l’aider. Suite à sa remarque il répondit :



« À croire que cela était fait exprès ! Je suppose que cette situation ne te déplait pas.»

Aki qui était assise de dos pivota légèrement sa tête en direction du jeune homme et lui sourit. Non, apparemment cette situation ne lui déplaisait pas, ni à Jae Bum d’aileurs, même s’il était un peu inquiet au sujet de sa fièvre. Aki sursauta légèrement, un vent glacial avait traversé la pièce. Le vent s’était mis à souffler fort dehors, on pouvait même entendre les feuilles balayaient le par terre. Même Jae Bum eut un frisson. Il la regardait de dos, elle avait encore plus froid à présent. Et lui qui était en simple débardeur cela n’arrangeait pas les choses ! Même la chaleur de son corps n’était pas suffisant pou pouvoir la réchauffer entièrement.



« Aki, et si je t’embrassais maintenant pour que tes lèvres n’aient plus froids … »

Il ne sûe pourquoi il lui avait dit ça. Il aurait pût tout simplement l’embrasser. L’étudiante se retourna le regardant dans les yeux. Jae Bum fixaient ses lèvres, puis s’approchant doucement déposa ses lèvres sur les siennes et lui donna un long et doux baiser. Là il pouvait vraiment sentir ses lèvres gelés. Il caressa son visage tout en l’embrassant. Son corps était tremblant. Il ressera son étreinte sur elle. Corps à corps, il la sentait tout près d’elle, sa peau frôlant la sienne, ses lèvres qui embrassaient les siennes. Il voulut rester ansi pour l’éternité, que rien ne s’arrête, laissant parler leurs corps simplment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

nous n'avons plus rien à risquer feat Jaebum oppa ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashita Hareru Kana :: ‹ ENCEINTE DU LYCEE :: ≈ Extérieur :: parc-