AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ça devait être une bonne soirée ... [pv : Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

─ Messages : 57
─ avatar : Choi Jonghoon (ft island)
─ dc : //

─ activité : Etudiant

MessageSujet: Ça devait être une bonne soirée ... [pv : Aki]   Jeu 25 Aoû - 0:04

Ça devait être une bonne soirée ...
mais les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite !


Tout évolue, rien ne reste en place et tout ce trouve en mouvement perpétuellement, condamné à changer, que ça soit en bien ou en mal. Depuis bientôt plus d’un an, beaucoup de choses avaient évoluées dans l’univers de Kusawa Reio, il avait obtenu son diplôme, était entré à l’université, avait commencé des études de médecine, c’était acheté un appartement, un chien, avait trouvé un job à mi-temps, et surtout avait réussit certainement pour la première fois de sa vie à se créer un entourage autre que familiale en qui il avait une réelle confiance.
Son arrivé à Jiyuu Gakuen avait beaucoup changé de choses, et avait même réussit à adoucir quelque peu son caractère et son rapport aux autres.
Ainsi en cette fin de journée, alors que le jeune homme venait de donner son dernier cours de piano à un de ses jeunes élèves, il saisit son portable et regarda avec une légère pointe d’angoisse l’heure qui y était affiché. Il était bel et bien en retard, fermant la porte de sa salle derrière lui, il enfila son pardessus noir en vitesse et courut dans la rue à la recherche de la bouche de métro la plus proche.
Il ne lui fallut que quelques minutes pour rejoindre la station ou il désirait descendre. Reio se dirigea d’un bon pas vers dans la rue adjacente à la sortie du métro, là ce trouvait un petit café à l’ambiance agréable, où la musique était toujours de bon gout et jamais trop forte, ou la terrasse était entretenu avec soin, et l’intérieure confortable.
Le jeune nippon avait donné rendez-vous à cet endroit non pas à sa petite amie, mais à sa meilleure amie, cela pouvait paraître étrange, mais c’était un peu devenu leur café à tous les deux, ils l’avaient découverts ensemble alors qu’ils flânaient dans les rues de Tokyo, à la recherche de je ne sais quel prise de vue pour une photographie de la jeune fille, ou de je ne sais quel bouquin de médecine pour lui.
Bref, Satonaka Aki, une jolie brunette devait l’attendre depuis bientôt vingt minutes à cet endroit. Reio n’était que très rarement en retard, et il avait toujours une bonne excuse pour l’être, ainsi il espérait que la jeune fille se trouverait bien là à l’attendre. Cela faisait plusieurs jours qu’ils n’avaient pas pu avoir une véritable discussion l’un avec l’autre, se croisant à peine à la cafétéria ou dans les couloirs de l’Université. Reio était devenu très attaché à Aki, c’était l’une des premières personnes à avoir su le voir comme il était, sans le juger sur son handicape, sur son caractère ou sur son physique, tout trois étant relativement discordant. Aki avait toujours été douce et attentive avec tous le monde, mais elle avait aussi ses humeurs et ses contradictions, et c’est certainement ce qu’appréciait le plus le jeune homme chez elle.
Et puis dernièrement il avait aussi remarqué un changement chez la jeune fille, quelque chose d’imperceptible, mais qui faisait d’elle peut à peut quelqu’un d’un peu différent, et comme elle ne lui avait encore pas parlé d’évènements particuliers, il voulait profiter de cette occasion pour qu’elle lui parle.
Le cœur du jeune homme s’accéléra quelque peu lorsqu’il ne distingua pas le visage de son amie alors qu’il jetait un coup d’œil à la terrasse du trottoir se trouvant en face du café.
Il y avait un couple d’une trentaine d’année qui sirotait un café en discutant, et un groupe de garçons qui semblaient sur le point de partir car ils se trouvaient apparemment tous debout. Reio s’approcha du café, prêt à entrer afin d’y retrouver Aki, lorsqu’une silhouette familière attira son attention. Au centre du groupe de garçon se trouvait son amie, sa petite sœur de cœur, et elle semblait en bien mauvaise posture. Un des garçons lui touchait les cheveux, et un autre semblait vouloir à tout prit qu’elle rentre son numéro de téléphone dans son portable. Aki n’était pas vraiment du genre à ce laisser faire, mais il est certain qu’elle ne pouvait pas vraiment agir lorsque trois grand gaillard de la sorte venaient l’assaillirent de la sorte, surtout vu son gabarie.
Reio n’eu pas le temps de vraiment réfléchir à la situation que déjà, il avait la main sur l’épaule d’un des gars, son visage affichant une détermination et un mécontentement des plus visible. Il poussa l’inconnu en arrière, l’éloignant ainsi d’Aki, dégagea la main de celui qui tripotait les cheveux de la jeune fille, et lança un regard sans appel au dernier.
Malgré le faite qu’il ne puisse parler, Reio n’avait pas besoin de mots pour se faire comprendre en règle générale, et dans ce genre de cas plus particulièrement.
Il n’appréciait pas du tout les types aillant ce genre de réaction, mais lorsqu’en plus ils venaient déranger une personne qui lui était cher, ils devaient s’attendre à en payer le prix.
Le nippon attrapa la main de la jeune fille, avec douceur mais fermeté afin qu’elle s’apprête à le suivre à l’intérieur du café.
Les trois inconnus restèrent plantés à quelque mètres d’eux, les bras ballant, il est vrai que Reio n’avait pas une musculature, ni quoi que ce soit dans son physique d’impressionnant, mais peu de gens osaient réclamer leurs restes lorsqu’il leur lançait un regard aussi tueur, que celui qu’il venait de faire.
Lui qui était en règle générale d’un tempérament plutôt neutre et détaché, s’emportait très peu, il n’y avait pas beaucoup de gens qui pouvaient se vanter de l’avoir vu dans une humeur noir, comme ce soir, et maintenant Aki faisait parti de ses rares privilégiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

─ Messages : 240
─ avatar : Goo Hara [KARA]
─ dc : sweet Halu

─ activité : étudiante en langue étrangère

MessageSujet: Re: Ça devait être une bonne soirée ... [pv : Aki]   Sam 27 Aoû - 15:44

« Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !»
-Jeux d’enfants-

Le temps file à une vitesse incroyable, les jours s’enchainent sans que nous puissions contrôler leur course, nous n’avons plus de temps, le temps nous file entre les doigts… Nous ne demandons que ça du temps, du temps pour vivre, pour s’amuser, pour grandir, pour rêver, pour aimer, pour partager avec les gens que nous aimons des moments inoubliable, on aimerait parfois arrêter de le temps pour en profiter d’avantage, ou même d’avancer de le temps lors de moments désagréables. Aki avait eut une dure journée, elle s’était pris la tête avec son grand frère, et ses parents, la famille je vous jure on doit faire avec mais cela n’est pas toujours simple. La jeune femme regardait son téléphone en soupirant, son meilleur ami était en retard, la laissant seul sur la terrasse d’un café, Aki n’aimait pas tellement la solitude et là c’était vraiment sa journée elle était servit.

La jeune femme scrutait la route cherchant la silhouette de son meilleur ami, qui arriverait certainement d’une minute à l’autre, il n’avait pas l’habitude d’être en retard et cela effrayait un peu la jeune femme, car d’habitude il était du genre ponctuel même légèrement en avance par rapport à elle, il l’attendait plus qu’elle ne l’attendait. Reio et Aki c’est la preuve vivante qu’une amitié sincère fille garçon puisse exister, même si le trois quart des gens de ce pays ne pense pas que cela soit possible, il démontrait à eux deux que le proverbe, que les hommes et les femmes peuvent être platoniquement amis sans arrières pensées existé. Aki et Reio s’étaient rencontrés au lycée et depuis ne s’étaient jamais plus quittés, car tout simplement leurs caractères collés, Aki avait du coup appris le langage des signes pour discutait avec le jeune homme plus facilement, même si elle avait toujours réussit à le comprendre même avant son apprentissage de la langue des signes. Reio était devenu indispensable au bon fonctionnement de la vie d’Aki, elle ne voyait pas sa vie sans le jeune homme et elle espérait que cela soit réciproque, car Reio était certainement la personne dont elle ne pouvait pas se passer, à chaque fois qu’elle avait besoin de parler ou de simplement se changer les idées elle débarquait chez lui, pour manger toute sa glace au caramel, il en avait toujours à croire qu’il savait qu’elle allait débarquer et qu’elle allait lui en demander. Pas besoin de mot pour s’entendre souvent un regard suffit à tout comprendre, et Aki et Reio avait développé une amitié de plus en plus forte au fil des années.

Aki n’avait pas parlait de sa relation amoureuse à Reio et elle se sentait coupable de ne pas lui dire, elle avait l’impression de le trahir de lui mentir et du coup elle avait décidé de lui en parler ce soir, si le sujet s’y prêtait elle ne savait pas trop comment il réagirait et cela l’effrayait un peu, Aki regarda de nouveau son téléphone que pouvait il bien fabriquer, il avait déjà vingt minutes de retard, Aki releva la tête quand elle se retrouva entourée par des garçons, voilà une chose qui l’angoissait, elle se retrouvait seul au milieu de trois garçons, elle posa les yeux sur celui en face d’elle qui lui fit tout un speech sur le fait qu’il la trouvait très jolie et qu’elle devrait sortir avec lui ce soir au lieu de restait seule, Aki n’était pas du genre facile et docile, elle répondit sèchement

« J’attends quelqu’un alors non merci, puis franchement tu n’es pas mon style, je n’aime pas les dragueurs de terrasse de café ! »

Cela n’avait pas l’air de dissuader le jeune homme elle sentit une main se poser dans sa chevelure, la caressant doucement, elle n’était pas en bonne posture, et espérait vivement que quelqu’un passe par là pour l’aider, le garçon en face d’elle voulait absolument qu’elle prenne son numéro, Aki ne savait plus trop quoi faire quand elle sentit la main qui lui touchait les cheveux s’éloigner elle se retourna et se retrouva face à face avec Reio, elle se sentit soulagée, il lui prit la main et l’entraina derrière lui dans le café, son cœur battait fort dans sa poitrine, heureusement qu’il était arrivé, elle soupira de soulagement serrant la main de Reio pour lui montrer qu’elle était vraiment heureuse de le voir. Aki n’avait jamais vu Reio furax avant pourtant il l’était elle posa la tête sur son épaule essayant de calmer les battements de son cœur, elle avait eut une belle frousse, elle se retrouva face à son ami ses mains commençant à s’agiter pour le remercier d’être arrivé à temps. Aki était vraiment heureuse de le voir, pas seulement parce qu’il venait de la tirer d’une mauvaise passe mais aussi parce qu’elle ne l’avait pas beaucoup vu ces derniers temps, ils ne faisaient que se croiser à l’université, ils n’avaient jamais le temps de discuter, et de prendre le temps de faire des choses ensemble pour s’amuser un peu, seulement des rencontres éclairs à la cafétéria ou au détour d’un couloir, échangeant des banalités d’usages.

_________________

    À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ça devait être une bonne soirée ... [pv : Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashita Hareru Kana :: ‹ TÔKYÔ :: ஐ Boutiques & restauration :: cafés-